Rébellion et agression d’un arrivant au Centre Pénitentiaire de Riom

 

Hier soir, vers 18h30, les forces de l’ordre se présentent au Centre Pénitentiaire de Riom pour faire écrouer un individu agité.

Le jeune homme de 20 ans se montre récalcitrant aux formalités administratives et commence à insulter et menacer le personnel avec un langage fleuri:

« va niquer ta mère ! », « fermes ta gueule fils de pute » ou « tu ne sais pas qui je suis, je suis un criminel, je vous encule tous ».

Face à l’énervement de l’individu, des renforts sont demandés au niveau de la zone Greffe-Vestiaire et tout bascule au moment de la fouille intégrale qu’il refuse.

Soudainement le détenu décoche un coup de poing au niveau de l’épaule du surveillant gradé !

La maîtrise de cet énergumène sera compliquée car il va tout tenter pour se débattre.

Au lieu d’être affecté au Quartier Arrivant, il sera directement placé en prévention au Quartier Disciplinaire.

Bilan pour les agents : Des coups violents, un agent transporté à l’hôpital pour une foulure au poignet et des contusions diverses.

Le prévenu tentera de dissimuler un téléphone portable et une carte SIM sera découverte sur lui, cachée dans ses sous-vêtements…

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE du CP Riom félicite les agents qui sont intervenus, pour leur professionnalisme.

Le bureau local Force Ouvrière du CP Riom souhaite un prompt rétablissement aux collègues touchés durant l’intervention.

Force Ouvrière accompagnera les agents touchés dans leurs démarches administratives et judiciaires.

Le bureau local FO RCE OUVRIÈRE,

Riom, le 11 septembre 2019